Ces 2 raisons que vous ne connaissez pas pour lesquelles vous perdez vos cheveux !

Portrait Philippine Playlikeagirl
Modifié le 
8 juillet 2024
Par
philippine
perte de cheveux chez les femmes

La perte de cheveux affecte un nombre croissant d'individus, qu'ils soient hommes ou femmes, et ce, parfois de manière précoce.

Des symptômes comme la diminution de densité capillaire, les cheveux qui deviennent ternes et fragiles, ou encore l'apparition de zones sans cheveux peuvent être alarmants.

Il est vrai que perdre entre 50 et 100 cheveux quotidiennement est considéré comme normal.

Toutefois, lorsque la chute s'accentue, elle suscite de l'inquiétude et nuit à l'esthétique.

Quels sont les facteurs à l'origine d'une chute de cheveux considérée comme excessive et quelles sont les stratégies naturelles pour y faire face ?

Coralie Beguin, experte en naturopathie, nous éclaire sur le sujet.

Le rôle des protéines dans la santé capillaire

Il est étonnant de constater que le principal coupable de la chute de cheveux est souvent un régime alimentaire déficient en protéines.

Coralie Beguin, notre naturopathe, observe cette carence chez une grande partie de ses patients :

"Nombre de personnes, en particulier les femmes, croient qu'il faut réduire leur apport en protéines, surtout en soirée, pour éviter de surcharger l'organisme ou de gagner du poids.

Ainsi, elles se limitent à un dîner léger composé d'une soupe de légumes ou de crudités, pensant agir pour le mieux.

Or, les cheveux ont un besoin vital des acides aminés fournis par les protéines pour se renforcer et croître sainement."

Lorsqu'il y a déficit en protéines, l'organisme puise dans ses réserves, affectant non seulement les muscles mais aussi les cheveux et les ongles, perçus comme moins essentiels.

Cette situation peut mener à une perte de cheveux notable, accompagnée de symptômes tels que des ongles fragiles et des douleurs articulaires, signe d'une déminéralisation du corps.

Les fluctuations hormonales et leur impact sur la chute des cheveux

Les déséquilibres hormonaux figurent parmi les principales raisons de la perte capillaire.

Ces variations sont particulièrement prononcées suite à un accouchement, période durant laquelle il est fréquent que les cheveux tombent de manière significative :

"Les changements hormonaux après la naissance d'un enfant bousculent tout le système.

Bien que cette phase de chute de cheveux puisse sembler alarmante, elle est généralement temporaire.

A lire aussi :  Comment choisir un lubrifiant ?

Elle marque le temps nécessaire à l'organisme pour retrouver son équilibre hormonal."

Les problèmes liés à la thyroïde (que ce soit une hyperthyroïdie ou une hypothyroïdie) ou à des troubles des ovaires (comme le syndrome des ovaires polykystiques ou des cycles menstruels irréguliers) contribuent également à l'affinement de la chevelure.

Dans ces cas, l'objectif principal est de restaurer l'équilibre hormonal, souvent en commençant par ajuster son régime alimentaire.

Des solutions naturelles pour des cheveux en santé

Heureusement, il existe des stratégies naturelles efficaces pour contrer la chute des cheveux et encourager leur repousse.

Voici quelques recommandations précieuses de notre spécialiste :

  • Il est essentiel de veiller à un apport suffisant en protéines à chaque repas.

Variez les sources en alternant entre protéines animales (comme la viande, le poisson, les œufs bio) et végétales (tofu, légumineuses, céréales complètes).

L'objectif est d'atteindre 0,8 à 1 g de protéines par kilo de poids corporel.

  • Consommez des tisanes d'ortie, à raison de jusqu'à 3 tasses par jour.

Cette plante est reconnue pour ses propriétés reminéralisantes et son effet positif sur les cheveux et les ongles.

Elle contribue également à réguler naturellement le taux de testostérone, un facteur souvent lié à la chute des cheveux chez les hommes.

  • Appliquez des cataplasmes de poudre d'ortie mélangée à de l'huile végétale de moutarde une à deux fois par semaine.

L'ortie nourrit le bulbe capillaire en profondeur tandis que la moutarde stimule la microcirculation du cuir chevelu.

Laissez agir le mélange 10 à 20 minutes au maximum.

  • Il est conseillé de limiter la consommation de fruits, surtout pour ceux déjà confrontés aux douleurs articulaires et à la déminéralisation.

Les fruits sont bénéfiques pour la santé, mais leur teneur élevée en acides peut, en excès, accentuer la perte de minéraux.

  • Soutenez votre foie dans sa fonction de détoxification en intégrant des crucifères (brocoli, chou, etc.) à votre alimentation et en buvant des tisanes de romarin ou de chardon-marie.

Un foie en bonne santé est essentiel pour maintenir un équilibre hormonal optimal.

Si la chute de cheveux persiste et devient préoccupante, il est judicieux de consulter un dermatologue pour exclure une cause sous-jacente plus grave, comme une maladie auto-immune ou une réaction à un traitement médicamenteux.

A lire aussi :  Sommeil : les secrets d'un cerveau plus actif grâce à un sommeil régulier enfin dévoilés

Néanmoins, dans la majorité des cas, ajuster son alimentation et adopter des soins naturels spécifiques peuvent grandement aider à ralentir la chute des cheveux et à retrouver une chevelure volumineuse et en santé.

Comprendre la chute de cheveux soudaine

Lorsque la chute des cheveux se fait de manière soudaine et intense, cela peut être le reflet d'un bouleversement émotionnel profond, d'un pic de stress ou d'une affection spécifique.

Il est primordial de consulter un professionnel de santé pour déterminer l'origine de ce phénomène et envisager une solution appropriée.

En parallèle, il est conseillé d'adopter une alimentation riche en nutriments et en antioxydants.

L'importance d'une alimentation équilibrée

Privilégier une alimentation riche en bons gras, comme l'huile de coco et l'avocat, est une excellente stratégie.

Inclure des protéines de haute qualité et des épices aux propriétés anti-inflammatoires, telles que le curcuma, peut également contribuer à améliorer la situation.

Ces ajustements alimentaires soutiennent le corps dans sa capacité à gérer le stress et favorisent la santé globale, y compris celle des cheveux.

Est-il possible de favoriser la repousse des cheveux ?

Il est effectivement faisable de stimuler la repousse des cheveux, à condition que le follicule pileux soit encore actif.

La clé réside dans une intervention rapide dès les premiers signes de chute inhabituelle.

Des traitements locaux à base de composants naturels peuvent contribuer efficacement à cette relance.

Les remèdes naturels pour stimuler la repousse

Utiliser des huiles essentielles comme le romarin ou le cèdre peut s'avérer bénéfique.

La teinture mère de prêle et l'extrait de pépins de courge sont également reconnus pour leur capacité à réveiller les follicules pileux.

Ces solutions naturelles encouragent non seulement la repousse mais renforcent aussi la santé globale du cuir chevelu.

Compléments alimentaires et soins doux pour la chevelure

Pour ceux qui constatent une chute de cheveux, il existe des moyens de soutenir la santé capillaire de l'intérieur comme de l'extérieur.

Opter pour des compléments alimentaires

Une cure de trois mois peut faire la différence.

A lire aussi :  Stabilisez votre glycémie et dites adieu aux fringales : la solution est déjà dans votre assiette !

Prenez quotidiennement un complément qui associe zinc, vitamines B (B6, B8, B12) et acides aminés soufrés (cystéine, méthionine).

Ces nutriments jouent un rôle fondamental dans la synthèse de la kératine, qui est la composante principale du cheveu.

Adopter une routine capillaire respectueuse

Il est tout aussi essentiel d'adopter des gestes doux au quotidien pour prendre soin de sa chevelure.

Utilisez des shampoings doux, sans sulfates, et privilégiez les masques nourrissants.

Le brossage doit être fait avec soin, en évitant de tirer sur les mèches.

Enfin, réduisez au maximum les traitements agressifs comme les colorations chimiques.

Ces actions combinées contribuent à renforcer la structure du cheveu et à prévenir sa chute.

Est-ce bénéfique de couper ses cheveux en cas de chute ?

La décision de raccourcir les cheveux ne stoppera pas directement la chute.

Cependant, cela peut contribuer à donner une apparence de vitalité et de volume.

Ce petit changement esthétique peut faire toute la différence en attendant la repousse des cheveux.

L'impact d'une coupe ajustée

Opter pour une coupe légèrement effilée peut s'avérer judicieux, surtout si vous avez l'habitude de porter les cheveux longs.

Les cheveux longs ont tendance à paraître plus fins et moins dynamiques.

Une coupe bien pensée peut redonner de la vivacité et du mouvement.

Il est également recommandé de faire appel à un professionnel pour éliminer les pointes abîmées.

Cela aide à prévenir la casse, renforçant ainsi la santé générale de votre chevelure.

En résumé, même si couper vos cheveux n'arrêtera pas la chute, cela peut certainement améliorer l'aspect général de votre chevelure pendant que vous travaillez sur les solutions de fond pour stimuler la repousse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram